vendredi, septembre 08, 2006

Celle qui ne ressemble à aucune autre me manque

Ma muse d’une nuit une hypothétique compagne de vie.
Un bonheur éphémère, un amour sincère et une peine amère.
Une allure distinguée, un esprit révolté
Une âme honnête aux courbes parfaites

2 commentaires:

man..nou a dit…

très beau !!
ce sont tes mots ??
si c le cas bravo

Z Y E D a dit…

oui comme tout ce que j'ecirs ici
merci :)